Diablo 2 (with Riiablo engine) - Le Bottin des Jeux Linux

Diablo 2 (with Riiablo engine)

🗃️ Specifications

📰 Title: Diablo 2 (with Riiablo engine) 🕹️ / 🛠️ Type: Game
🗃️ Genre: Adventure & Action 🚦 Status: In dev.
🏷️ Category: Adventure & Action ➤ Role-playing game ➤ Action RPG ➤ Diablo 🍥️ Name:
🔖 Tags: RPG; Action; Hack and Slash; Diablo; Adventure; Exploration; Quest; libGDX Framework; Dark Fantasy; Demons; Pixel Art; Violent; Blood; Fast-Paced; Class-Based; Skill-Based; Level Editor; Touch Friendly; Controller 📦️ Arch:
🐣️ Approx. start: 2019-01-06 🍥️ On Deb repo:
🐤️ Latest: 2021-05-28 📦️ Deb:
📍️ Version: Latest : 0.0.4 / Dev : 0840797 📦️ RPM:
🏛️ License type: Commercial 📦️ AppImage:
🏛️ License: Code : Apache-2 / Artwork : Commercial 📦️ Snap:
🏝️ Perspective: Third person 📦️ Flatpak:
👁️ Visual: 2D Top-Down ⚙️ Generic bin.: ✓
⏱️ Pacing: Point and Click 📄️ Source: ✓
👫️ Played: Single & Multi 🌍️ Browser-based:
🎖️ This record: 5 stars 📱️ PDA support: ✓
🎖️ Game design: 👫️ Contrib.: Goupil
🎰️ ID: 16050 🐛️ Created: 2021-05-30
🐜️ Updated: 2021-06-05

📖️ Summary

[fr]: Diablo 2 est le 2nd opus de la série, et un jeu d'action RPG (sorti en 2000) solo/multi (en co-op) dans un univers médiéval-fantastique dans lequel le joueur incarne au choix 5 classes de personnages dans le monde de Sanctuary. Après avoir vaincu Diablo au plus profond des souterrains de Tristram, il a tenté de contenir le démon dans son propre corps, mais il a alors été corrompu par l'esprit du démon, ce qui a permis à ce dernier de pénétrer dans le monde et d'y faire des ravages... Riiablo apporte au jeu le support du matériel récent et multi-plateforme, un éditeur et bien d'autres à venir. [en]: Diablo 2 is the 2nd opus of the series, and a SP/MP (co-op) action RPG game (released in 2000) in a medieval-fantasy universe in which the player embodies a choice of 5 character classes in the world of Sanctuary. After defeating Diablo deep in the underground of Tristram, he tried to contain the demon in his own body, but was then corrupted by the spirit of the demon, which allowed the demon to enter the world and wreak havoc... Riiablo brings to the game the support of recent and multi-platform hardware, an editor and many more to come.

🎥️ Videos

🎮️ D'autres exemples / Some other examples : Project Visionaries, a game using Riiablo engine

🕸️ Links

🏡️ Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t(202xxx) ts(202xxx) gd(202xxx) gu(202xxx) id(202xxx) r(202xxx) lp(202xxx) ht(202xxx) g(202xxx) g[fr](202xxx) g[de](202xxx) g[ru](202xxx) g[pl](202xxx) g[cz](202xxx) g[sp](202xxx) g[pt](202xxx) g[it](202xxx) g[tr](202xxx)] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

💵 Commercial : [Online store] (Windows, for contents extraction) [Battlenet] (Windows, for contents extraction)

🍩️ Resources
• Project Visionaries (A side project, using Riiablo engine, free, windows binary only, for information) : [video] [video] [itch.io (Project Visionaries)]
🛠️ Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

🐘 Social
Devs (Blizzard North (ex Condor) [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [mastodon] [twitter] [Facebook] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Port by (Riiablo Team [fr] [en]) : [Site 1 2] [Chat] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Port by (Collin Smith [fr] [en]) : [Site 1 2] [Chat] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Chat] [Forums] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Discord]

🐝️ Related
[Wikipedia (Diablo II) [fr] [en] [de]]
[HOLaRSE [de]]

📦️ Misc. repositories

🕵️ Reviews
[HowLongToBeat] [metacritic] [OpenCritic] [iGDB]

📰 News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)
[Changes with v. 0.0.4 (20210529)]
[HOLaRSE on Mastodon [de] (20210529) (SotE)]

📕 Description [fr]

Un hack 'n' slash dans un univers médiéval-fantastique, par Blizzard North (ex Condor), portage Linux par la Riiablo Team, portage initié par Collin Smith.
En Java. Il utilise le framework libGDX.

Diablo 2 est le 2nd opus de la série, et un jeu d'action RPG (sorti en 2000) solo/multi (en co-op) dans un univers médiéval-fantastique dans lequel le joueur incarne au choix 5 classes de personnages dans le monde de Sanctuary. Après avoir vaincu Diablo au plus profond des souterrains de Tristram, il a tenté de contenir le démon dans son propre corps, mais il a alors été corrompu par l'esprit du démon, ce qui a permis à ce dernier de pénétrer dans le monde et d'y faire des ravages... Riiablo apporte au jeu le support du matériel récent et multi-plateforme, un éditeur et bien d'autres à venir.

Voir aussi / See also : Diablo 1 (with DevilutionX engine), Diablo 1 (with freeablo engine), Diablo 2 (with Riiablo engine),


C'est ma tentative de reconstruire Diablo II à partir de zéro. Il y a encore un long chemin à parcourir, mais une grande partie du noyau est là. Le jeu lui-même utilise des ressources 100% originales de Diablo II qui ne sont pas (et ne seront jamais) fournies, c'est-à-dire que vous devez déjà posséder une copie du jeu pour y jouer. Je vais faire de mon mieux pour rester fidèle au jeu original, mais je prévois de changer et d'ajouter des fonctionnalités supplémentaires si je pense qu'elles deviennent nécessaires (par exemple, la collecte automatique de l'or). J'écrirai des articles dans le futur pour expliquer comment j'ai pu accomplir certaines choses, et comment certains systèmes de base fonctionnent.

Contrairement au jeu original, cette version supporte à peu près n'importe quel ratio d'aspect raisonnable (4:3, 16:9, 18:9, 21:9), cependant par conception je bloque le jeu à 480px en hauteur parce que les actifs du jeu original sont tous conçus pour cela (c'est-à-dire que la largeur est dynamique). L'extension a introduit le support 800x600, et je pourrais finir par le supporter pour la version desktop à l'avenir (spécifiquement pour certaines fonctions du lobby multijoueur), mais ce n'est pas nécessaire pour la fonctionnalité de base. La version mobile utilise actuellement une hauteur de 360px pour faciliter la sélection des éléments de l'interface utilisateur, mais comme la plupart des panneaux de l'interface utilisateur sont de 480px, le jeu est bloqué à 480px, mais je changerai cela à l'avenir ou au moins je fournirai une mise à l'échelle sur une base par composant (texte). Le jeu fonctionne sous Android, et j'ai utilisé un Galaxy Note 5 comme spécification minimale lors des tests, mais des téléphones plus anciens peuvent également fonctionner, surtout après que des optimisations aient été apportées. Je peux déjà jouer à Diablo II sur PC, mon objectif est de pouvoir m'asseoir et y jouer de manière décontractée avec mes amis tout en supportant le jeu multiplateforme. Ce jeu prend en charge le jeu local qui peut ensuite être emmené en ligne (similaire à Open Battle.net), avec une option plus sécurisée bien au-delà.

NOTE : Ce n'est pas encore jouable, mais le jeu fonctionne et vous pouvez charger des fichiers de sauvegarde, vous promener un peu et regarder vos personnages. Les sauvegardes du jeu ne sont pas encore modifiées, et les sauvegardes 1.13c+ sont supportées (le support d'autres versions pourrait être ajouté dans le futur, mais ce n'est pas une priorité, et je m'attends à ce que la plupart des gens créent de nouveaux personnages de toute façon). Je ne prévois pas, ou ne veux pas rendre ce jeu compatible avec les utilisateurs utilisant le client de jeu original.

Caractéristiques

• Écrit en utilisant Java + LibGDX + OpenGL + Flatbuffers + Netty
• Fonctionne sur PC, Android et éventuellement plus (IOS, Linux, etc.)
• Multijoueur multi-plateforme
• Serveurs dédiés, TCP/IP (serveurs d'écoute), et joueur unique.
• Console complète, y compris le support CVAR et les raccourcis clavier personnalisés.
• Prise en charge des contrôleurs
• Fonctions spécifiques à la plateforme (Android touch, souris PC, etc.)
• Interface utilisateur évolutive



🌍️ Wikipedia:

Diablo II est un jeu vidéo d'action et de rôle de type hack 'n' slash développé par Blizzard North. Il constitue le deuxième opus de la série, succédant à Diablo et à son extension Diablo: Hellfire. Le jeu a été publié en Amérique du Nord par Blizzard Entertainment et en Europe par Sierra Entertainment le 29 juin 2000. Le jeu se déroule dans un monde imaginaire de type médiéval-fantastique dans lequel le joueur peut choisir d’incarner une amazone, un barbare, un nécromancien, un paladin ou une ensorceleuse dans ses combats contre les armées de créatures démoniaques envoyées dans le monde des hommes par les démons Diablo, Mephisto et Baal. Comme son prédécesseur, le jeu est bien accueilli par la presse spécialisée et connaît un important succès commercial. Le jeu s’écoule ainsi à plus d’un million d’exemplaires dans les deux semaines suivant sa sortie (un record pour l’époque) et le 29 août 2001, il s'est vendu à plus de quatre millions d’exemplaires. Une extension intitulée Diablo II : Lord of Destruction est publiée par Blizzard Entertainment le 29 juin 2001. Comme le jeu original, celle-ci connaît un certain succès commercial et se vend à plus d’un million d’exemplaires en deux mois. Son succès, associé à celui des deux premiers volets de la série, permet à la franchise de dépasser les 18,5 millions de titres vendus en 2008.

Diablo II reste aujourd’hui considéré comme la référence du genre. Son succès a notamment influencé un certain nombre de développeurs qui reprennent des éléments de son gameplay dans des jeux comme Nox, Throne of Darkness, Dungeon Siege ou Divine Divinity, qui sont souvent décrits comme des Diablo-like. Blizzard Entertainment commence dès 2001 à travailler sur une suite baptisée Diablo III. À la suite du départ d’une partie de l’équipe travaillant sur le projet, son développement est à plusieurs reprises retardé. Après sept ans de développement, le jeu sort finalement le 15 mai 2012. Comme ses prédécesseurs, il bat des records de ventes en se vendant à plus de dix millions d’exemplaires en moins de deux mois.

Le 20 février 2021, Blizzard Entertainment annonce Diablo II: Resurrected, la version remasterisée du jeu.

Trame

Univers

Diablo II prend place dans le monde imaginaire de type médiéval-fantastique de Sanctuaire, déjà développé dans le premier opus de la série. L’histoire débute dans le royaume de Khanduras, peu après les événements décrits dans Diablo, qui racontait la libération du démon Diablo et la quête d’un aventurier pour retrouver et tuer celui-ci.

Les trois Démons Primordiaux, Diablo et ses frères Baal et Mephisto, ont en effet été bannis des Enfers par leurs subordonnés, puis exilés sur Sanctuaire (le monde des hommes). Ils ont alors semé la discorde et la destruction dans les royaumes de l’Orient jusqu’à ce qu’un clan de mages appelé les Horadrims et mené par l’archange Tyraël réussisse à les vaincre. Les Horadrims enferment les trois démons dans des pierres d’âmes qui sont ensuite cachées dans trois forteresses aujourd’hui oubliées.

Contexte

Après avoir vaincu le seigneur de la terreur au plus profond des souterrains de Tristram, le héros de Diablo décide d’emprisonner définitivement le démon en enfonçant sa pierre d’âme dans son propre crâne, espérant ainsi pouvoir contrôler le démon. De retour à la surface, il est acclamé par les habitants de Tristram. Mais, en dépit de ces louanges, l'aventurier reste distant et ne sort que rarement de son mutisme. Le soir de la fête organisée en son honneur, il s’éclipse discrètement et est plus tard rejoint par Deckard Cain qui le trouve assis seul à l’entrée, en train de se parler à lui-même dans des langues depuis longtemps oubliées. Deckard Cain remarque que sa blessure au front s’est ouverte à nouveau et que son regard étincelle d’une lumière sanglante. Quittant sa torpeur, l’aventurier annonce alors son départ en murmurant que ses « frères l’attendent dans l’est » et que « leurs chaînes ne doivent pas les lier plus longtemps ». Le héros quitte le village le lendemain. Peu après son départ, des créatures des Enfers reviennent hanter la région pour tuer les habitants de Tristram et faire prisonnier Cain.

Scénario

Le jeu commence dans le camp des Rogues, refuge des survivantes de la Sororité de l'Œil Aveugle. Celles-ci ont été chassées de leur monastère par des créatures des Enfers apparues dans la région à la suite du passage du héros de Diablo6. Le personnage qu’incarne le joueur est plus tard amené à aider les Rogues à lutter contre les démons, puis à libérer Deckard Cain qui est retenu prisonnier à Tristram. Celui-ci lui explique alors que l’aventurier qui avait vaincu Diablo est maintenant possédé par lui et qu’il est en marche pour libérer ses frères. Pour le poursuivre, le joueur doit d’abord libérer le monastère de l’invasion démoniaque en tuant Andarielle. Il peut ensuite rejoindre la ville de Lut Gholein, principal port commercial d'Aranoch, puis la tombe de Tal Rasha où les Horadrims ont jadis emprisonné Baal, le seigneur de la destruction4. Le héros arrive malheureusement trop tard et apprend par Tyraël que Baal a été libéré. La poursuite continue ensuite dans la jungle du Kejhistan et jusqu’au plus profond de la ville de Kurast où est emprisonné Mephisto, le seigneur de la haine4. Après avoir vaincu celui-ci, le joueur découvre un portail ouvert par Diablo pour retourner aux Enfers. L’aventurier doit traverser le portail pour rejoindre le seigneur de la terreur qui a maintenant repris sa forme d’origine.

Système de jeu

Comme son prédécesseur, Diablo II est un jeu vidéo d'action et de rôle de type hack 'n' slash dans lesquels le joueur contrôle en temps réel, via une interface en pointer-et-cliquer, un personnage devant explorer des donjons peuplés de monstres qu'il doit combattre pour gagner de l’expérience et des trésors comme de l'or, des armes ou des armures.

Personnages

Dès le début du jeu, le joueur doit choisir d’incarner une des cinq classes de personnage disponibles dans le jeu (personnage qu’il devra incarner jusqu’à la fin de sa quête) que sont l’amazone, le barbare, le nécromancien, le paladin et l’ensorceleuse. Chaque classe possède des caractéristiques de départ et un arbre de compétences différent. Comme la rogue de Diablo, l’amazone est une spécialiste du tir à l’arc, bien qu’au contraire de celle-ci, elle maîtrise également le javelot ou la lance. Ses aptitudes sont avant tout liées à l’utilisation de ses armes de prédilection (elle peut par exemple enflammer ses flèches) mais elle dispose également de compétences passives défensives. Le barbare et le paladin sont de puissants guerriers spécialisés dans le corps à corps. Le premier est capable de combattre avec une arme dans chaque main. Il dispose d’aptitudes augmentant son efficacité au combat mais aussi de cris de guerre qui peuvent faire fuir ses ennemis ou renforcer ses caractéristiques de combat. Les compétences du paladin sont basées sur des attaques d’ordre divin (parfois dédiées au combat contre les morts-vivants) et sur l’utilisation de son bouclier. Il dispose également d’auras offensives et défensives lui permettant d’améliorer ses caractéristiques de combat ainsi que celles de ses alliés. Le nécromancien est un lanceur de sort, pouvant notamment ranimer des squelettes ou des cadavres pour les faire combattre à ses côtés. Il dispose également de sorts basés sur l’utilisation de poisons ou d’ossements, qu’il peut par exemple utiliser pour créer un mur ou une lance d’os. Il est également capable de faire exploser des cadavres (en utilisant sa faculté « explosion morbide ») et de lancer des malédictions pouvant semer le trouble dans les rangs adverses. Comme le nécromancien, l’ensorceleuse préfère éviter le combat au corps à corps et ne lutte quasiment qu’à l’aide de sa magie basée sur les éléments. Ses sorts de froid lui permettent par exemple de ralentir ou d’immobiliser un ennemi alors que ses sorts de foudre et de feu sont plutôt destinés à infliger un maximum de dégâts. Certains sorts du froid et de la foudre lui donnent également des capacités à vocation défensives, comme son « bouclier d’énergie ».

En combattant les créatures qui peuplent le monde de Diablo, le personnage contrôlé par le joueur gagne de l’expérience qui lui permet de devenir plus puissant. La quantité de points d’expérience détermine le niveau du personnage. Chaque passage à un niveau supérieur donne au joueur la possibilité de renforcer son personnage, qui dispose de quatre caractéristiques principales : la force, qui lui permet d’utiliser les armes et armures les plus puissantes et qui lui permet de faire plus de dégâts au corps à corps ; la magie qui détermine la quantité de mana (c'est-à-dire la quantité d'énergie magique) dont dispose le personnage et qui permet d’apprendre les sorts les plus puissants ; la dextérité qui détermine la précision des coups portés par le personnage ; et enfin la vitalité qui détermine la quantité de points de vie dont celui-ci dispose et qui lui permet de courir plus longtemps. À ces quatre caractéristiques principales, il faut ajouter des caractéristiques secondaires comme les points de vie, les points de mana, les dégâts ou la classe d’armure, que le joueur ne peut renforcer lors du passage à un niveau supérieur, mais qui dépendent des caractéristiques principales et de l’équipement du personnage.

Lorsque le personnage meurt, le joueur perd une certaine quantité d’or et son personnage réapparaît sans son équipement au début de l’acte qu’il était en train d’explorer. Le joueur doit alors retourner là où son personnage est mort afin de récupérer son équipement en fouillant son cadavre.

Compétences

La principale innovation par rapport au premier Diablo est l'intégration d'un système d'arbres de compétences permettant de personnaliser les différents personnages. Celui-ci remplace le système utilisé dans le premier volet de la série dans lequel le joueur devait trouver des livres pour apprendre ou améliorer ses sorts. Dans Diablo II, chaque personnage dispose en effet de trente sorts et aptitudes spécifiques réparties en trois arbres de compétences correspondant chacun à une spécialité. Lorsque le personnage gagne un niveau, le joueur a la possibilité d’utiliser un « point de compétence » lui permettant d’apprendre ou d’améliorer un sort ou une aptitude. Toutes les compétences ne sont pas immédiatement disponibles : certaines d’entre elles nécessitent que le personnage ait atteint un certain niveau ou ait déjà appris une autre compétence. Pour apprendre le sort lui permettant d’invoquer un mage squelette, le nécromancien doit par exemple être de niveau douze et déjà savoir invoquer un squelette. Depuis le patch 1.10, utiliser un point de compétence pour améliorer certains sorts permet également d'en renforcer d’autres du même domaine. Améliorer les compétences d'ossements du nécromancien comme « prison d'os » ou « lance d'os » permet par exemple d'augmenter les dégâts infligés par le sort « esprit d'os ».

Équipement

Lors de son exploration du monde de Diablo II ou en consultant certains habitants des lieux qu’il traverse, le joueur est amené à trouver ou à acheter différents types d’armes et d’armures dont il peut équiper son personnage pour améliorer ses caractéristiques de combats. Les armes comme les épées et les haches déterminent par exemple les dégâts que le héros peut infliger alors que les armures, les casques et les boucliers influencent sa « classe d’armure » qui détermine le niveau de protection du héros contre les attaques. Comme dans Diablo, certains objets sont dotés de pouvoir magique et peuvent apporter des bonus supplémentaires au personnage qui s’en équipe une fois que celui-ci les a identifiés à l’aide d’un parchemin d’identification ou en s’adressant à Deckard Cain. Le nom de ces objets magiques apparaît alors avec une couleur correspondant à la catégorie à laquelle il appartient. La couleur bleue correspond par exemple aux objets magiques les plus courants alors que les objets rares ou uniques, plus puissants mais plus difficiles à trouver, apparaissent respectivement en jaune et doré. Diablo II introduit également de nouveaux types d’objets magiques. Les objets « définis » (dont le nom apparaît en vert) font partie d’un ensemble d’objets qui, une fois tous réunis, donnent à celui qui les porte des pouvoirs sans égal. Les objets « ornés » (dont le nom apparaît en gris) ne disposent pas de pouvoirs lorsque le joueur les trouve. Ils peuvent par contre être enchantés à l’aide de différents types de pierres précieuses, qui donnent à l’objet de nouvelles caractéristiques, dépendant du type et de la qualité des pierres utilisées mais aussi du type de l’objet que l’on souhaite orner.

En plus des armes et des pièces d’armures, le joueur peut également trouver ou acheter un certain nombre d’objets consommables comme les parchemins ou les potions. En plus des parchemins d’identification, le joueur peut utiliser des parchemins permettant d’ouvrir un portail menant directement au lieu de départ de l’acte. Les potions les plus courantes permettent au personnage de se soigner et de récupérer de la vie ou du mana, d’autres pouvant être utilisées comme des armes que le personnage peut lancer sur des créatures pour leurs infliger des dégâts.

Après avoir accompli une des quêtes du deuxième acte, le joueur entre en possession d’un objet magique spécial appelé « Cube Horadrim ». Ce dernier dispose de capacité spéciale permettant notamment de fusionner plusieurs objets entre eux pour obtenir un nouvel objet magique.

Interface

L’interface de Diablo II est très similaire à celle du premier opus de la série. Comme dans celui-ci, l'écran de jeu est divisé en deux parties. La zone de jeu affiche le personnage et son environnement. La barre d'action affiche les informations concernant le personnage avec notamment deux orbes colorés indiquant le niveau de vie et de mana du héros, une barre indiquant son niveau d'endurance et une barre correspondant à son expérience. Au centre de la barre d'interface se trouve la ceinture qui permet d'accéder directement à quatre objets pouvant y être placés. Toujours au centre se trouve également un bouton qui affiche un sous-menu permettant d’accéder à la fiche du personnage, à son inventaire, à son arbre de compétences, au journal des quêtes, à la carte, à l'écran de groupe et à la fenêtre de discussion.

Pour déplacer son personnage, le joueur doit simplement cliquer (bouton gauche de la souris) à l'endroit voulu et celui-ci s'y déplace automatiquement. Pour attaquer un monstre, il suffit également de cliquer sur celui-ci (chaque clic correspondant à une attaque) et si le monstre n'est pas à sa portée, le personnage se déplace automatiquement. Maintenir enfoncer la touche maj en attaquant permet d'empêcher le personnage de bouger pour attaquer. Pour interagir avec un personnage ou pour ramasser un objet, le joueur doit de la même façon cliquer dessus et le héros se déplace automatiquement pour aller discuter avec un personnage ou ramasser l'objet visé. Pour utiliser une compétence, le joueur doit d’abord associer celle-ci à un des boutons de la souris. Le sort apparaît alors sous forme d’icône à droite ou à gauche de la barre d’interface et peut être utilisé avec un simple clic. Des raccourcis clavier sont également disponibles et permettent par exemple d'accéder rapidement à un objet de la ceinture (touche un à huit du clavier) ou à un sort défini par le joueur (touche F5 à F8).

Modes de jeu

Deux modes de jeu sont disponibles dans Diablo II :

Le mode solo est divisé en quatre actes successifs correspondant chacun à une région du monde de Diablo II et à la fin desquels le joueur doit vaincre un démon particulier avant de pouvoir accéder à l’acte suivant. Dans le premier acte, qui se déroule dans les royaumes occidentaux, le joueur doit par exemple vaincre Andarielle avant que Warriv, le chef de la caravane, n’accepte d’emmener le héros jusqu’à Lut Gholein où débute le deuxième acte. Comme dans Diablo, les différentes zones constituant chaque acte mais aussi les monstres et les trésors que le joueur peut y trouver sont générés aléatoirement et sont donc différents d’une partie à l’autre. Le système de sauvegarde est en revanche différent de celui du premier épisode puisque de nouvelles créatures et trésors sont générés à chaque nouveau chargement d’une partie. La carte reste néanmoins identique et des portails vers les différentes zones que le joueur a activé dans des parties précédentes restent actifs. Au cours du jeu, le joueur est amené à réaliser des quêtes qui peuvent lui être données par certains habitants des villes qu’il traverse, ou qu’il se voit assigner en arrivant dans certaines zones. Certaines quêtes n’influent pas directement sur l’avancement de l’histoire mais permettent néanmoins de recevoir des récompenses comme des objets magiques ou de l’expérience qui l’aideront dans la quête principale ; elles permettent également d’en apprendre plus sur l’univers de Diablo II. À la différence du premier volet, le joueur dispose d’un journal de quêtes lui permettant de connaître avec précision l’avancement dans les différentes quêtes. Il existe six quêtes par acte (à l’exception de l’acte IV qui n’en comporte que trois), la dernière d'entre elles devant être accomplie pour passer à l’acte suivant.

Le mode multijoueur sur Internet via Battle.net ne permet pas de jouer avec un personnage créé pour le mode solo et nécessite la création d’un personnage spécifique, qui sera automatiquement sauvegardé sur le serveur Battle.net choisi par le joueur. Ce mode permet à jusqu’à huit joueurs d’explorer les différentes zones du jeu. Les joueurs peuvent choisir de s’affronter entre eux ou de coopérer en formant une coterie dont les membres se partagent l’expérience et l’or acquis par le groupe. Dans le mode multijoueur, seuls les caractéristiques et l’inventaire du personnage (ainsi que le contenu de son coffre) sont conservés d’une partie à l’autre, et de nouvelles zones sont générées aléatoirement à chaque nouvelle partie. Les créatures peuplant le mode multijoueur sont similaires à celles du mode solo mais leur puissance (et l’expérience qu’ils rapportent) augmente en même temps que le nombre de joueurs présents dans la partie. Un mode multijoueur en réseau local est également disponible dans le jeu. Ce mode est similaire au mode multijoueur sur Internet, à la différence qu’il peut être joué avec un personnage créé pour le mode solo.

Que ce soit en solo ou en multijoueur, le jeu dispose de trois niveaux de difficulté : normal, cauchemar et enfer. Chaque niveau est accessible dès lors que le joueur a terminé le jeu au niveau de difficulté inférieur. Les niveaux supérieurs permettent d’obtenir plus d’expérience et des objets plus puissants mais sont cependant peuplés de créatures beaucoup plus fortes. Pour augmenter la difficulté du jeu, il est également possible de créer un personnage « hardcore » que le joueur perd définitivement si celui-ci vient à mourir.

Développement

(...)

📕 Description [en]

"An action-RPG game in a medieval-fantasy universe & a libre enhanced engine (in dev.) compatible with its data" (Serge Le Tyrant, Le Bottin des Jeux Linux / The Linux Games Book)

This is my attempt at rebuilding Diablo II from scratch. There is still a long way to go, but a lot of the core is there. The game itself uses 100% original Diablo II assets which are not (and will never be) provided, i.e., you should already own a copy of the game to play this. I am going to do my best to remain faithful to the original game, however I am planning on changing and adding additional features as I think they become necessary (e.g., auto gold pickup). I will write articles in the future explaining how I was able to accomplish certain things, and how some core systems work.

Unlike the original game, this version supports just about any reasonable aspect ratio (4:3, 16:9, 18:9, 21:9), however by design I'm locking the game to 480px in height because the original game assets are all geared for that (i.e., the width is dynamic). The expansion did introduce 800x600 support, and I may end up supporting for the desktop version in the future (specifically for some multiplayer lobby stuff), but it's not necessary for the core functionality. The mobile version currently uses 360px height to make selecting UI elements easier, however since much of the UI panels are 480px, in-game is locked at 480px, but I will change this in the future or at least provide scaling on a per-component basis (text). This does run on Android, and I have been using a Galaxy Note 5 as the min spec when testing, but older phones may work as well, especially after optimizations have been made. I can already play Diablo II on PC, my goal is to be able to sit back and play it casually with my friends while also supporting cross-platform play. This game supports local play that can then be taken online (similar to Open Battle.net), with a more secure option being far beyond that.

NOTE: This is not playable yet, but the game runs and you can load save files, walk around a bit and look at your characters. Game saves are not modified yet, and 1.13c+ saves are supported (support for some other versions may be added in the future, but it isn't a priority, and I expect most people to create new characters anyways). I do not plan on, or want to make this game compatible with playing with users using the original game client.

Features

• Written using Java + LibGDX + OpenGL + Flatbuffers + Netty
• Runs on PC, Android and eventually more (IOS, Linux, etc.)
• Cross-platform multiplayer
• Dedicated servers, TCP/IP (listen servers), and single player
• Full console, including CVAR support and custom key bindings
• Controller support
• Platform-specific features (Android touch, PC mouse, etc)
• Scalable UI


🌍️ Wikipedia:

Diablo II is an action role-playing hack-and-slash computer video game developed by Blizzard North and published by Blizzard Entertainment in 2000 for Microsoft Windows, Classic Mac OS, and macOS. The game, with its dark fantasy and horror themes, was conceptualized and designed by David Brevik and Erich Schaefer, who, with Max Schaefer, acted as project leads on the game. The producers were Matthew Householder and Bill Roper. The game was developed over a 3 year period, with a crunch time of 1.5 years long.

Set shortly after the events of Diablo, the player controls a new hero, attempting to stop the destruction unleashed by Diablo's return. The game's 5 acts feature a variety of locations and settings to explore and battle in, as well as an increased cast of characters to play as and interact with.

Building on the success of its predecessor, Diablo (1997), and improving the gameplay, both in terms of updated character progression and a better developed story Diablo II was one of the most popular games of 2000 and has been cited as one of the greatest video games ever made. Major factors that contributed to the game's success include its continuation of popular fantasy themes from the previous game and its access to Blizzard's free online play service, Battle.net. An expansion to the game, Diablo II: Lord of Destruction, was released in 2001.

Diablo III, the sequel of Diablo II was released on May 15, 2012.

In 2021, Blizzard announced a remastered version of Diablo II, called Diablo II: Resurrected.

Gameplay

Diablo II's storyline progresses through four chapters or "Acts". Each act follows a predetermined path, but the wilderness areas and dungeons between key cities are randomly generated. The player progresses through the story by completing a series of quests within each act, while there are also optional side dungeons for extra monsters and experience. In contrast to the first Diablo, whose levels consisted of descending deeper and deeper into a Gothic-themed dungeon and Hell, Diablo II's environments are much more varied. Act I is similar to the original Diablo; the Rogue Encampment is a simple palisade fort, with plains and forests making up the wilderness area, and the Monastery resembles the typical medieval fortress. Act II mimics Ancient Egypt's desert and tombs; Lut Gholein resembles a Middle Eastern city and palace during the Crusades. Act III is supposedly based on the Central American jungles; Kurast is inspired by the lost Mayan civilization. Act IV takes place in Hell and is the shortest, with just three quests compared to the other Acts that have six.

The Lord of Destruction expansion adds the fifth chapter Act V which continues the story where Act IV left off. Act V's style is mainly mountainous as the player ascends Mount Arreat, with alpine plateaus and icy tunnels and caverns. Occasional portals can take the player to dungeons in Hell (seen in Act IV) for extra monsters and experience. After reaching the summit of Arreat, the player gains access to the Worldstone Keep (whose architecture may be reminiscent of Angkor Wat and other Hindu temples).

In addition to the acts, there are three sequential difficulty levels: Normal, Nightmare, and Hell; completing the game (four Acts in the original or five Acts in the expansion) on a difficulty setting will open up the next level. On higher difficulties, monsters are more varied, stronger and may be resistant or immune to an element or physical damage; experience is penalized on dying, and the player's resistances are handicapped. However, better items are rewarded to players as they go through higher difficulties. A character retains all abilities and items between difficulties, and may return to a lower difficulty at any time, albeit it is not possible to re-play the quests that are already completed.

Players can create a hardcore character. In normal mode, the player can resurrect their character if killed and resume playing, while a hardcore character has only one life. If killed, the character is permanently dead and unplayable. In addition, all items and equipment on that character will be lost unless another friendly character has the "loot" icon checked. Standard and hardcore characters play on separate online channels; as such a hardcore player can never appear in the same game session as a standard player.

Item system

Diablo II uses a system of randomly generated equipment similar to the original Diablo, but more complicated. Weapons and armor are divided into several quality levels: normal, magical, set, rare and unique. Normal quality items are base items with a fixed set of basic properties, such as attribute requirements, maximum durability, armor rating (on armor), block chance (on shields), damage and attack speed (on weapons). Magical quality items have blue names and one or two randomly selected bonuses, such as bonuses attributes, skills or damage, indicated by a prefix or suffix. Rare quality items have randomly generated yellow names and 2 to 6 random properties. Unique items have fixed names in gold text, and instead of randomized properties, they have a set of 3 to 8 preselected properties. Green-named set items have fixed names and preselected properties like unique items, and belong to specific named sets of 2 to 6 items. Additional properties known as set bonuses are activated by equipping multiple or all items from the same set. These are themed on individuals, like Civerb's cudgel, shield and amulet each provide individual bonuses which are enhanced if two or more of the items are used to equip a character. It is unusual to encounter more than one item from a set in a single playthrough of the game, so collectors need to play the game many times to accumulate all items from a set, or purchase them online from other players who possess them but do not need them. Additionally, items can possess sockets, which can be used to upgrade items by adding gems for various bonuses.

Diablo II includes an item crafting system. An item known as the Horadric Cube is used to combine two or more items to create a new item. For example, three identical lower quality gems can be combined to create a single higher quality gem, and three small rejuvenation potions can be combined to create a single, more powerful rejuvenation potion.

Character classes

Diablo II allows the player to choose between five different character classes: Amazon, Necromancer, Barbarian, Sorceress, and Paladin. Each character has different strengths, weaknesses and sets of skills to choose from, as well as varying beginning attributes. The maximum level that any character can obtain is level 99.

• The Amazon hails from the islands of the Twin Seas, near the border of the Great Ocean, and her clan is a rival to the Sisters of the Sightless Eye (known as Rogues). The Amazon is akin to the Rogue of Diablo: both primarily use bows, and both make equal use of strength and magic, however the Amazon can also use javelins and spears. Many of her defensive skills are passive in nature, especially Dodge, Avoid, and Evade. The Amazon is voiced by Jessica Straus.
• The Necromancer is a versatile death-themed spell caster. Necromancers are the priests of the Cult of Rathma from the Eastern jungles. His Summoning skills allow him to raise skeletons, create golems, and resurrect dead monsters to fight alongside him. The Necromancer possesses powerful poison spells, which rapidly drain life from afflicted monsters. He also has "Bone" skills, which directly damage enemies, while bypassing most resistances. His Curses also afflict the enemy with debilitating status ailments, sowing confusion and chaos in their ranks. The Necromancer is voiced by Michael McConnohie.
• The Barbarian is a powerful melee fighter from the steppes of Mount Arreat. He is an expert at frontline combat, able to absorb great punishment, and is the only class capable of dual wielding weapons. His Combat Masteries allow him to specialize in different types of weapons, and also passively increase his resistance, speed, and defense. His Warcries dramatically increase the combat effectiveness of him and his party, as well as afflicting status ailments on enemies. He has a variety of Combat Skills at his command, most of which focus on delivering great force upon a single foe, while some also give him considerable athleticism allowing him to leap over chasms and rivers. The Barbarian is voiced by David Thomas.
• The Sorceress hails from a rebellious coven of female witches who have wrested the secrets of magic use from the male-dominated mage clans of the East. She can cast ice, lightning and fire spells. Nearly all of these skills are offensive in nature, besieging the enemy with elemental calamity. Her Cold Skills can freeze enemies solid and bypass resistances, but do less damage than lightning or fire. The Sorceress's Teleport spell allows her to instantly travel to a new destination, making her very difficult to hit. The strong point of the Sorceress is her damaging spells and casting speed; her weakness is her relatively low hit points and defense. The Sorceress is voiced by Liana Young.
• The Paladin is a crusader from the Church of Zakarum, fighting for the glory of the Light. He is part of the forces that defeated King Leoric's army in the first Diablo, although his Order is eventually corrupted by Mephisto, the Lord of Hatred. To reflect his holy nature, the zealous Paladin's combat skills range from fanatical attacks to heavenly thunderbolts. His skills are split into Combat Skills, Defensive Auras, and Offensive Auras. His auras have a range of abilities, such as increasing damage, resisting magic attacks, or boosting defense. Most auras either affect all party members and allies, or all enemies within the area of effect. The Paladin is highly proficient in the use of a shield and is the only character that can use it as a weapon. The Paladin also has specialized skills for eliminating the undead. The Paladin is voiced by Larry B. Scott.

Two additional character classes, the Druid and Assassin, were added in the expansion Diablo II: Lord of Destruction.

• The Druid is a shapeshifter with the ability to transform into a bear or werewolf form, summon various creatures such as ravens and wolves, and attack with nature-based elemental magic like lightning or poisonous vines. The Druid offers a wide versatility of skills and can be built in several different playstyles. The Druid is voiced by Michael Bell.
• The Assassin is a martial arts-based class from the Viz-Jaq'taar clan who fights with claw blades and supplements her attacks with the use of shadow magic skills and fire or lightning elemental traps, which remain stationary and affect groups of enemies. The Assassin is voiced by Carrie Gordon.

The player can enlist the help of one hireling (computer-controlled mercenaries) from a mercenary captain in the town; Rogue Scouts (archers with Amazon abilities), Desert Mercenaries or Town Guards (melee fighters with Paladin auras), Iron Wolves (elemental spellcasters with occasional melee capability), and Barbarians (melee fighters with many hitpoints), from Acts I, II, III, and V, respectively. In the original release of the game, hirelings would not follow the player through different Acts, nor be revived if killed. The expansion allows players to retain their mercenary throughout the entire game as well as equipping them with armor and weapons, plus hirelings gain experience and attributes like the player although their level cannot surpass that of their master character. Typically, players choose a hireling that provides something missing from their character class; for instance, the melee-focused Paladin may choose an Iron Wolf for ranged magical support.

In Heroes of the Storm (2015), playable characters Cassia and Xul represent the Amazon and the Necromancer classes, respectively.

Multiplayer

Diablo II can be played multiplayer on a local area network (LAN) or the Blizzard's Battle.net online service. Unlike the original Diablo, Diablo II was made specifically with online gaming in mind. Several spells (such as auras or war cries) multiply their effectiveness if they are cast within a party, and although dungeons still exist, they were largely replaced by open spaces.

Battle.net is divided into "Open" and "Closed" realms. Single-player characters may be played on open realms; only Battle.net characters that are stored on Blizzard's servers may be played on closed realms as a measure against cheating, where they must be played at least once every 90 days to avoid expiration. Open games are subject to many abuses as the characters are stored on the players' own hard drives. Many cheats that were used on closed realms do not exist or work any longer. Hacks, bots, and programs which allow the player to run multiple instances of the game at the same time are not allowed by Blizzard. They are rarely used anymore. Blizzard cracked down on spambots which advertise sites selling Diablo II's virtual items for real-world currency.

As the game can be played cooperatively (Players vs. Environment, PvE), groups of players with specific sets of complementary skills can finish some of the game's climactic battles in a matter of seconds, providing strong incentives for party-oriented character builds. Up to eight players can be in one game; they can either unite as a single party, play as individuals, or form multiple opposing parties. Experience gained, monsters' hit points and damage, and the number of items dropped are all increased as more players join a game, though not in a strictly proportional manner. Players are allowed to duel each other with all damage being reduced in player vs player (PvP). The bounty for a successful kill in PvP is a portion of the gold and the "ear" of the defeated player (with the previous owner's name and level at the time of the kill).

The Ladder System is reset at various intervals by Blizzard to allow for all players to start fresh with new characters on an equal footing. Ladder seasons have lasted from as short as six months to over a year. When a ladder season ends, all ladder characters are transferred to the non-ladder population. Certain rare items are available only within ladder games, although they can be traded for and exchanged on non-ladder after the season has ended.

The game has been patched extensively; the precise number of patches is impossible to determine as Battle.net has the capability of making minor server-side patches to address urgent bugs. As of July 2016, the game is in version 1.14d. Through the patch history, several exploits and bugs such as item duplication have been addressed, as well as major revamps to the game's balance (such as the ability to redo skills and attributes). Not all patches have affected Diablo II directly, as several were designed to address aspects of the expansion to the game and had minimal effects on Diablo II.

Plot

Diablo II takes place after the end of the previous game, Diablo, in the world of Sanctuary. In Diablo, an unnamed warrior defeated Diablo and attempted to contain the Lord of Terror's essence within his own body. Since then, the hero has become corrupted by the demon's spirit, causing demons to enter the world around him and wreak havoc.

A band of adventurers who pass through the Rogue Encampment hear these stories of destruction and attempt to find out the cause of the evil, starting with this corrupted "Dark Wanderer." As the story develops, the truth behind this corruption is revealed: the soulstones were originally intended to imprison the Prime Evils after they were banished to the mortal realm by the Lesser Evils. With the corruption of Diablo's soulstone, the demon is able to control the Dark Wanderer and is attempting to free his two brothers, Mephisto and Baal. Baal, united with the mage Tal-Rasha, is imprisoned in a tomb near Lut Gholein. Mephisto is imprisoned in the eastern temple city of Kurast.

As the story progresses, cut scenes show the Dark Wanderer's journey as a drifter named Marius follows him. Marius, now in a prison cell, narrates the events to a hooded visitor. The player realizes that the Dark Wanderer's mission is to reunite with the other prime evils, Baal and Mephisto. The story is divided up into four acts:

• Act I – The adventurers rescue Deckard Cain, who is imprisoned in Tristram, and then begin following the Dark Wanderer. The Dark Wanderer has one of the lesser evils, Andariel, corrupt the Sisters of the Sightless Eye (Rogues) and take over their Monastery. The adventurers overcome Andariel and then follow the Wanderer east.
• Act II – While the adventurers search the eastern desert for Tal-Rasha's tomb, the Dark Wanderer gets there first. Marius is tricked into removing Baal's soulstone from Tal-Rasha and the Archangel Tyrael charges Marius with taking the soulstone to Hell to destroy it.
• Act III – The Dark Wanderer and Baal look for Mephisto in the Temple of Kurast. Still imprisoned in the dungeon below the temple, Mephisto was able to corrupt the High Council of Zakarum and take over the region. While the adventurers fight their way to the temple, Mephisto is rejoined by his brothers; the three open a portal to Hell, the Dark Wanderer sheds his human form, becomes the demon Diablo, and goes through the portal. The adventurers arrive later, defeat Mephisto, who was left guarding the entrance, and take his soulstone.
• Act IV – The adventurers slay Diablo in Hell and destroy the soulstones of Mephisto and Diablo on the Hellforge, preventing their return.

In the epilogue, Marius indicates he was too weak to enter Hell, and that he fears the stone's effects on him. He gives the soulstone to his visitor. The visitor reveals himself to actually be Baal, the last surviving Prime Evil now in possession of his own soulstone. He then kills Marius and sets the prison cell on fire.

The story continues with Act V, in the expansion Diablo II: Lord of Destruction where Baal attempts to corrupt the mythical Worldstone on Mount Arreat. Upon returning to the Pandemonium Fortress after defeating Diablo, Tyrael opens a portal to send the adventurers to Arreat.

Development

(...)