C-Dogs SDL - Le Bottin des Jeux Linux

C-Dogs SDL

🗃️ Specifications

📰 Title: C-Dogs SDL 🕹️ / 🛠️ Type: Game
🗃️ Genre: Arcade 🚦 Status: 06. Tested & Working
🏷️ Category: Arcade ➤ Shooter ➤ Run and Gun ➤ Misc. 🌍️ Browser-based:
🔖 Tags: Run and Gun; Arcade; Action; Shooter; Top-Down Shooter; Terrorists; Pixel Art; Cute; 1990s; Fog of War; Character Customization; Missions; Campaigns; Level Editor; Moddable; Split Screen; Local Multi; 4 Player Local; Local Co-op; Co-op AI; Co-op vs AI; Competitive; Deathmatch; PvP; PvE; Split Screen; Keyboard; Joystick; Force Feedback; Gamepad 📦️ Package Name: cdogs-sdl, cdogs-sdl-data
🐣️ Approx. start: 1997-04-01 📦️ Arch: ✓
🐤️ Latest: 2021-10-12 🍥️ On Deb repo:
📍️ Version: Latest : 1.1.1 / Dev : 33872a6 📦️ Deb: ✓
🏛️ License type: FOSS/Libre 📦️ RPM: ✓
🏛️ License: Code : GPL-2 & BSD 2-clause / Artwork : CC0/CC-BY/CC-BY-SA 📦️ AppImage:
🏝️ Perspective: Top-down 📦️ Snap:
👁️ Visual: 2D Top-Down 📦️ Flatpak/Athenaeum:
⏱️ Pacing: Real Time ⚙️ Generic bin.: ✓
👫️ Played: Single & Multi 📄️ Source: ✓
🎖️ This record: 5 stars 📱️ PDA support: ✓
🎖️ Game design: 5 stars 👫️ Contrib.: Goupil & Louis
🎰️ ID: 10505 🐛️ Created: 2010-08-20
🐜️ Updated: 2021-11-07

📖️ Summary

[fr]: La suite libérée et multi-plateforme de Cyberdogs (sous DOS et en Pascal), et un run-and-gun solo (IA, deathmatch/co-op) / multi (jusqu'à 4 en hotseat/LAN, en deathmatch/co-op). Après avoir été totalement libéré par son auteur (Ronny Wester), le jeu a été porté en C & SDL et largement amélioré. Il propose notamment 11 armes (primaire & secondaire), des dizaines de campagnes, du deathmatch et du co-op avec ou sans IA, le support des PC modernes avec grands écrans, de l'écran partagé, du joystick avec retour de force, du son spatialisé et un éditeur. Génial ! [en]: The liberated & multi-platform suite of Cyberdogs (DOS, Pascal), and a SP (IA, deathmatch / co-op) / MP (up to 4 in hotseat / LAN, in deathmatch / co- op) run-and-gun game. After being fully freed by its author (Ronny Wester), the game was ported to C & SDL and greatly improved. It offers in particular 11 weapons (primary & secondary), dozens of campaigns, deathmatch and co-op with or without AI, support for modern PCs with large screens, split screen, joystick with force feedback, spatial sound and an editor. Awesome!

🎥️ Videos

🎥️ Trailer : (201611)


Features : Sound dampening(201409), co-op AI(201312), blood splatter(201408), guns(201407), autonomous co-op AI(201405)



🕹️ Gameplay (SP) : (202003), v.0.6.9, v.0.6.5


🎮️ Quelques exemples / Some examples (Mods) : Wolfenstein 2D(202108),


🐧 Linux joue / Linux plays : HOLaRSE [de] (0.5.5.1), HOLaRSE [de] (0.5.5.1),

🕸️ Links

🏡️ Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos ft(201409) ft(201312) ft(201408) ft(201407) ft(201405) t(201611) ts(202xxx) gd(201306) gd(201309) gu(202xxx) id(202xxx) r(202xxx) lp[de] (0.5.5.1) lp[de] (0.5.5.1) mod(202108) g(202003) g(0.6.9) g(0.6.5) g[fr](202xxx) g[de](202xxx) g[ru](202xxx) g[pl](202xxx) g[cz](202xxx) g[sp](202xxx) g[pt](202xxx) g[it](202xxx) g[tr](202xxx) g(202xxx)] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

💵 Commercial : [Itch.io] - Name your own price

🍩️ Resources
(empty) :
🛠️ Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

🐘 Social
(SDL port) Port by (C-Dogs SDL Team [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
(SDL port) Port by (Cong Xu (Congus Bongus, Cong, cxong) [fr] [en]) : [Site 1 2 3] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
(Initial SDL port) Port by (Lucas Martin-King (lmartinking) [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [LinkedIn] [Interview 1 2]
(Initial SDL port) Port by (Jeremy Chin [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
(C-Dogs) Devs (Ronny Wester(202xxx) [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [LinkedIn] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Chat] [Forums] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube]

🐝️ Related
[Wikipedia (C-Dogs) [fr] [en] [de]]
[The Linux Game Tome] [Libregamewiki] [HOLaRSE [de]] [Freecode]

📦️ Misc. repositories
[GetDeb 1 2] [Repology] [pkgs.org] [archlinux]

🕵️ Reviews


🐘 Social Networking Update (on Mastodon)

🕹️ Title: C-Dogs SDL
🦊️ What's: A libre (freed) SP/MP run-and-gun game
🏡️ http://cxong.github.io/cdogs-sdl
🐣️ https://github.com/cxong/cdogs-sdl
🔖 #linux #game #run_and_gun #libre #bin #deb #rpm #arch

🐧 Update: 1.1.1
💼️ New features
📌️ Changes: http://cxong.github.io/cdogs-sdl/release/2021/10/12/c-dogs-1.1.1.html
📖 Our entry: https://bit.ly/bottinLightOn
🐘 From: https://mastodon.social/@holarse/107111241884760145
🏝️ http://youtu.be/hgX3jz_HajE
🕹️ http://youtu.be/0C6ilPg6HT4

📕 Description [fr]

Un run-and-gun libre de qualité commerciale, par Ronny Wester, portage SDL par la C-Dogs SDL Team (Jeremy Chin & Lucas Martin-King (lmartinking)), fork par Cong Xu (Congus Bongus, Cong, cxong).
En C.

C-Dogs SDL est la suite libérée et multi-plateforme de Cyberdogs (sous DOS et en Pascal), et un run-and-gun solo (IA, deathmatch/co-op) / multi (jusqu'à 4 en hotseat/LAN, en deathmatch/co-op). Après avoir été totalement libéré par son auteur (Ronny Wester), le jeu a été porté en C & SDL et largement amélioré. Il propose notamment 11 armes (primaire & secondaire), des dizaines de campagnes, du deathmatch et du co-op avec ou sans IA, le support des PC modernes avec grands écrans, de l'écran partagé, du joystick avec retour de force, du son spatialisé et un éditeur. Génial !


Jeu classique de poursuite et de tir en vue aérienne

C-Dogs SDL est un jeu classique de poursuite et de tir en vue aérienne, prenant en charge jusqu'à 4 joueurs en mode coopératif et deathmatch. Personnalisez votre joueur, choisissez parmi de nombreuses armes, et faites exploser, glisser et taillader votre chemin à travers plus de 100 campagnes créées par les utilisateurs. Amusez-vous bien !

Qu'est-ce que C-Dogs SDL ?

C-Dogs est un jeu DOS freeware réalisé entre 1997 et 2001 par Ronny Wester, également connu pour avoir créé Cyberdogs (1994). Bien qu'il soit relativement obscur, il s'agit de l'un des jeux les plus connus de son genre, et il s'est construit un petit public avec de nombreux fans qui ont créé des campagnes personnalisées pour lui. Les joueurs l'aimaient pour son gameplay simple mais addictif et ses explosions terribles.

L'histoire se serait arrêtée là si Ronny n'avait pas été assez génial pour publier le code source en 2002. Il a été repris par Jeremy Chin et Lucas Martin-King, qui ont porté le jeu sur SDL et l'ont rendu disponible pour les PC modernes. D'autres portages ont suivi, pour des systèmes aussi variés que BeOS et Wii.

Aujourd'hui, le projet est maintenu par Cong Xu, qui, avec quelques autres contributeurs, a amélioré le jeu tout en restant fidèle à la vision du jeu original. Le multijoueur à 4, l'IA en coopération, la moddabilité et les nouvelles campagnes et cartes ne sont que quelques-unes des améliorations disponibles.

Alors, qu'attendez-vous ? Téléchargez C-Dogs SDL aujourd'hui et amusez-vous bien !



🌍️ Wikipedia [en] (traduction du Bottin) :

C-Dogs, la suite de Cyberdogs, est un shoot 'em up où les joueurs jouent en coopération pendant les missions, et les uns contre les autres en mode de combat à mort.

Gameplay

C-Dogs a apporté des modifications et des améliorations aux mécanismes du jeu original Cyberdogs. Le gameplay solo / coopératif est séparé en campagnes, chacune comprenant de nombreuses missions. Habituellement, chaque niveau implique le ou les joueurs tuant des ennemis (tout en évitant de blesser les civils et les coéquipiers) à l'aide d'une variété d'armes pré-sélectionnées; de récupérer des clés pour déverrouiller des pièces spéciales; et de ramasser des objets nécessaires pour atteindre les objectifs de la mission.

Le gameplay "Dog Fight" est un match à mort typique (deathmatch) : les joueurs tentent de s'entre-tuer pour gagner des points, afin de remporter la victoire. Seuls deux joueurs peuvent jouer l'un contre l'autre, en étant assis devant le même ordinateur et en utilisant le clavier, les joysticks ou manettes de jeu.

Développement

Le créateur de C-Dogs, Ronny Wester, a sorti le précurseur de C-Dogs, Cyberdogs, en 1994. La popularité de Cyberdogs et les limitations de son mode protégé 16 bits ont motivé Wester à écrire une suite, qui a été publiée entre les années 1997 à 2001 en tant que Freeware. En 2000, Wester a publié le code source en Pascal 7 (Borland) de Cyberdogs (excepté certaines bibliothèques qu'il avait sous licence) sur son site Web.

Open source

En 2002, Wester a rendu public le code source de C-Dogs. Ensuite, Jeremy Chin et Lucas Martin-King ont porté le jeu sur SDL et ont publié leur travail sous la GPLv2 sous le nom de "C-Dogs SDL". Depuis juin 2007, Wester ne gère plus de site Web pour C-Dogs, mais le jeu continue de vivre via le projet C-Dogs SDL hébergé sur GitHub. Ce portage libre contient un certain nombre d'améliorations par rapport au C-Dogs d'origine, notamment la prise en charge haute résolution, le multijoueur local jusqu'à quatre joueurs, des graphismes améliorés et le multijoueur en LAN. En octobre 2015, C-Dogs SDL a été mis à jour vers SDL2. En avril 2016, Wester a publié les données du jeu sous licence CC-BY.

Ports

Avec la disponibilité du code source et le port SDL initial, le jeu a été porté plus tard sur de nombreuses plates-formes: Android, GCW Zero, GP2X, Dingoo, PlayStation Portable, Dreamcast, Nintendo DS, Wii, Amiga OS, appareils UIQ3 tels que SE M600, P1i , P990 et Motorola RIZR Z8.

Accueil

Hardcore Gaming 101 lui a consacré une revue en mai 2017.

📕 Description [en]

"A libre (freed) SP/MP run-and-gun game" (Serge Le Tyrant, Le Bottin des Jeux Linux / The Linux Games Book).

Classic overhead run-and-gun game

C-Dogs SDL is a classic overhead run-and-gun game, supporting up to 4 players in co-op and deathmatch modes. Customize your player, choose from many weapons, and blast, slide and slash your way through over 100 user-created campaigns. Have fun!

What is C-Dogs SDL

C-Dogs is a freeware DOS game made between 1997-2001 by Ronny Wester, who's also known for making Cyberdogs (1994). Although relatively obscure, it was one of the more well-known games of its kind, and built a small following with many fans creating custom campaigns for it. Players loved it for its simple yet addictive gameplay and wicked explosions.

The story would have ended there had Ronny not been awesome enough to release the source code in 2002. There it was picked up by Jeremy Chin and Lucas Martin-King, who ported the game to SDL and made it available for modern PCs. A few other ports came and went, for systems as varied as BeOS and Wii.

These days the project is maintained by Cong Xu, who along with a few other contributors, have been making the game even better while staying true to the original game's vision. 4-player multiplayer, co-op AI, moddability and new campaigns/maps are just some of the enhancements available.

So what are you waiting for? Download C-Dogs SDL today and have a blast!


🌍️ Wikipedia:

C-Dogs, the sequel to Cyberdogs, is a shoot 'em up computer game where players work cooperatively during missions, and against each other in "dogfight" deathmatch mode.

Gameplay

C-Dogs made changes and improvements on the original Cyberdogs game mechanics. The single-player/cooperative gameplay is separated into campaigns, each comprising many missions. Usually, each level involves the player(s) killing enemies (while avoiding harming civilians and teammates) using a variety of pre-selected weapons; collecting keys to unlock special rooms; and picking up required items to fulfill the mission objectives.

The "dog fight" gameplay is the typical deathmatch: players attempt to kill each other for points, in order to gain victory. Only two players can play against each other, by sitting at the same computer and using the keyboard, joysticks or gamepads.

Development

The creator of C-Dogs, Ronny Wester, released the precursor to C-Dogs, Cyberdogs, in 1994. The popularity of Cyberdogs and the limitations of its 16-bit protected mode motivated Wester to write a sequel, which was released between the years 1997 to 2001 as Freeware. In 2000 Wester released the Borland Pascal 7 source code of Cyberdogs (minus some libraries he had licensed) on his website.

Open Source

In 2002 Wester released the source code of C-Dogs to the public. Following that Jeremy Chin and Lucas Martin-King ported the game to SDL and released their work under the GPLv2 as "C-Dogs SDL". As of June 2007, Wester no longer maintains a website for C-Dogs but the game continues to live on via the C-Dogs SDL project hosted on GitHub. The open source software port contains a number of enhancements to the original C-Dogs, including high-resolution support, local multiplayer up to four players, enhanced graphics and LAN multiplayer. In October 2015, C-Dogs SDL was updated to SDL2. In April 2016, Wester released the game assets as CC-BY.

Ports

With the source code availability and the initial SDL port, the game was ported later for many platforms: Android, GCW Zero, GP2X, Dingoo, PlayStation Portable, Dreamcast, Nintendo DS, Wii, Amiga OS, UIQ3 devices such as SE M600, P1i, P990, and Motorola RIZR Z8.

Reception

Hardcore Gaming 101 reviewed C-Dogs in May 2017.

🚧️ Installation [fr]

INSTALLATION :

(✔ v. 0.7.3) ➥ Installation à partir du binaire du jeu :

Un binaire statique (64-bits) est disponible, il suffit de décompresser le livrable et de rendre exécutable le binaire (clic droit sous votre gestionnaire de fichier).

➥ Installation à partir du source du jeu :

Source non testé.


LANCEMENT DU JEU :

• En console dans son répertoire racine lancez :
$ cd bin
$ ./cdogs-sdl


TOUCHES :

Elles sont redéfinissables sous l'interface.

Il se joue au clavier ou au joystick.

🔍️ Test [fr]

🕵️ Test (✔ v. 0.7.3) par goupildb (config. : Debian Testing 64-bit) :

Configuration utilisée:
Debian Testing 64-bit
CPU : AMD Ryzen 7 2700X (8 coeurs)
Carte graphique : GeForce RTX 2070
RAM : 32Go
Joystick : Logitech Rumblepad (2 pads analogiques, un pad numérique, et retour de force).

🕹️ Facilité d'installation
Un binaire statique (64-bits) est disponible, il suffisait de le décompresser dans le répertoire souhaité et de l'exécuter.

🕹️ Réalisation
• 📺️ Graphisme & interface : une interface de qualité avec des tonnes d'options qu'il serait trop long d'énumérer ici (et n'aurait pas d'intérêt il me semble). On peut personnaliser notre combattant à souhait et l'équiper (une arme principale + une arme secondaire) de toutes sortes d'armes (couteau, mitrailleuse, grenades, ...). En cours de jeu on peut aussi ramasser des armes sur le terrain. On sent bien que le jeu a été peaufiné, traité avec amour. L'interface supporte le fenêtré et le plein écran. En mode fenêtré la taille de l'interface est modifiable par simple glisser-déposer.
• 🎧️ Son : le son est effectivement spatialisé en ce sens que le son des tirs est atténué lorsqu'il provient d'une pièce adjacente.
• 🕷️ Fiabilité / Robustesse : pas de souci de ce côté là, tout fonctionne bien.
• 🎮️ Support des périphériques : Il se joue au clavier ou au joystick de préférence, car il y a un retour de force lorsque des barils explosent : excellent !

🕹️ Gameplay
Les campagnes / missions apportent une réelle plus-value au jeu en donnant un objectif / un sens au jeu.
Au cours d'une mission en gros on tire sur tout ce qui bouge (c'est le principe du shoot 'em up / run-and-gun) mais pas seulement, il y a aussi des objectifs intermédiaires à atteindre comme récupérer une clé donnant accès à un sas (certaines portes sont fermées) ou éliminer un personnage, ...
Les ennemis sont variés et semblent ré-apparaître lorsque l'on revient au même endroit, ce qui corse le passage si l'on doit prendre une clé dans une zone et revenir à l'autre extrémité du terrain.
À la fin de la mission réussie on obtient un code permettant d'accéder directement à la mission suivante.
Le niveau - au moins pour les premiers tableaux n'est pas très difficile, ce qui le rend accessible au plus grand nombre.

🕹️ Longévité
Il y a des tonnes de niveaux (j'en ai dénombré environ 200 à cette version 0.7.3) organisés en 15 campagnes + 2 personnalisées (custom).

Côté 🙂️ :
• Une réalisation exceptionnelle (graphisme, son, interface). L'interface supporte le fenêtré et le plein écran. En mode fenêtré la taille de l'interface est modifiable par simple glisser-déposer.
• Une interface de qualité avec des tonnes d'options qu'il serait trop long d'énumérer. On sent bien que le jeu a été peaufiné, traité avec amour.
• Il y a des tonnes de niveaux (environ 200) organisés en 15 campagnes + 2 personnalisées (custom).
• Les campagnes / missions apportent une réelle plus-value au jeu en donnant un objectif / un sens au jeu.
• le son est effectivement spatialisé en ce sens que le son des tirs est atténué lorsqu'il provient d'une pièce adjacente.
• Il se joue au clavier ou au joystick de préférence, car il y a un retour de force lorsque des barils explosent : excellent !

Côté 🙁️ :
• Aucun (pas trouvé)

🕹️ Conclusion :
Encore un jeu libre d'une qualité exceptionnelle.
Un jeu peaufiné avec amour, avec tout ce qu'on peut souhaiter d'un shoot 'em up / run-and-gun : une installation ultra simple, des campagnes, des armes à profusion, de la personnalisation, un joli graphisme, le support du joystick avec force-feedback, ...
Un grand bravo et merci à ses auteurs !
Rappelons que vous pouvez encourager ses auteurs par une petite donation.